ReMeD est une association de solidarité internationale qui oeuvre pour un meillleur accès à des médicaments de qualité dans les pays en développement.

Marché illicite

Evaluation de la stratégie nationale de lutte contre les médicaments de la rue au Burkina Faso. 2012

Madi SIMPORE – Mémoire – 2012

L’OMS estime entre 40 et 60% le volume de des faux-médicaments vendus dans la sous-région Ouest africaine et à 10% dans le monde. Le marché informel des médicaments qui échappe à tout contrôle des services compétents est aujourd’hui utilisé pour l’écoulement des faux-médicaments. Au Burkina Faso, l’absence de politique pour faire face à ce fléau a conduit le comité national de lutte contre la drogue à initier en 1998 une stratégie de lutte pour combler le vide, qui a été révisée en 2006. Cette stratégie révisée est axée sur une politique de répression, sur la sensibilisation des populations aux dangers du marché illicite et sur un accompagnement des vendeurs à leur reconversion vers des activités licites.

L’objectif de cette étude, initiée en décembre 2011, est d’évaluer la pertinence de cette stratégie, d’analyser sa cohérence internet et externe et de mesurer les résultats atteints afin de contribuer à une prise de décision éclairée en vue d’éventuelles interventions ultérieures.