ReMeD est une association de solidarité internationale qui oeuvre pour un meillleur accès à des médicaments de qualité dans les pays en développement.

Projets

Création de Centres d’Information Pharmacothérapeutique (CIP)

Ce projet, qui intervient dans la continuité des activités d’échange d’informations et de formation continue que ReMeD mène, a permis la création de 4 centres pilotes d’informations pharmaco-thérapeutiques (CIP) au Bénin, Cameroun, Mali et Mauritanie. 

Benin Cameroun Mali Mauritanie ReMeD

Financement : Fonds de Solidarité et de Développement - MAEDI

Durée : 3 ans

Montant : 480 000 €

Date d’octroi : Juin 2011

Projet clos

CONTEXTE

Ce projet s’inscrit dans la continuité des activités d’échange d’information et de formation continue que ReMeD a développé avec de nombreux partenaires. Il est basé sur un double constat : (1) Un médicament sans information ou accompagné d’informations erronées ou incomplètes peut être inefficace voire dangereux. (2) Dans les pays en développement, les autorités sanitaires, les professionnels de santé et la population ont cependant un accès encore très aléatoire à des informations de qualité et pertinente dans le domaine du médicament.

CONTENU et OBJECTIFS

Le projet repose dans les quatre pays sur un solide partenariat avec des associations locales :

  • Au Bénin : PHARMACTION
  • Au Cameroun : Comité Pharmaceutique d’Action Sanitaire et Sociale – COPASS.
  • Au Mali : Association pour la Promotion de la Santé – APSAN.
  • En Mauritanie : Association des Pharmaciens de Mauritanie - l’APHARM.
Responsables des CIP des quatre pays
Responsables des CIP des quatre pays

Grace à un appui en formation, équipement et soutien méthodologique à des enquêtes sur l’usage des médicament ce projet vise à renforcer les initiatives des associations de professionnels du médicament en matière de formation continue et de diffusion d’informations médico-pharmaceutiques indépendantes ; et donc, d’améliorer l’accès et l’usage des populations à des produits et des services pharmaceutiques de qualité. Il vise aussi à rétablir la confiance des populations dans le pharmacien agent de santé publique, à améliorer la qualité de la prise en charge et de la dispensation des traitements dans les officines et à la sensibilisation des populations au bon usage des médicaments et à la prévention de maladies

Ce projet apporte un bénéfice direct aux professionnels de santé médecins qui peuvent échanger et recevoir des informations pour une meilleure pratique grâce aux centres d’information pharmaco-thérapeutique ; indirect aux populations qui reçoivent de meilleurs services et une information adaptée sur leur médication.

RESULTATS 

Véritable centre de ressources documentaires, les CIP mettent à disposition des professionnels de santé et du médicament en exercice ou encore étudiants, ainsi que des usagers, des informations sur le médicaments (vigilance, pharmacologie, bon usage, décrets gouvernementaux, LME, etc.) grâce à des ouvrages de références, des bases de données, des abonnements et un accès à internet pour faire des recherches bibliographiques.

Les CIP, grâce à l’appui de ReMeD ont réalisé des enquêtes portant notamment sur les pratiques de prescription et d’usage des médicaments, dans le secteur public et privé. Soucieux de répondre aux défis de la promotion de la formation continue des professionnels de santé, ils organisent aussi des ateliers à destination des prescripteurs et dispensateurs. Ils sont donc aussi un centre de ressources pour l’organisation d’études ou d’enquêtes et de formations

Découvrez les CIP 

CONTACT

Chargée de projet

Emilie Daniel Garcia

e.daniel@remed.org